İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Amanda, naissance d’une dévergondée

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amanda, naissance d’une dévergondéeEspagne, Aout 2016Bonjour, je suis Amanda.J’ai la petite vingtaine, brunette, assez grande, plutôt pas trop mal foutue. J’essaie de faire du sport de temps à autre pour entretenir ce body pour continuer à plaire aux hommes. J’aime qu’on me regarde, sentir le désir des hommes. Je prends soin de mes cuisses et de mes fesses, pour qu’elles soient rondes et fermes, comme mes seins.Mon problème c’est le sexe.J’aime vraiment trop la bite de mon copain et c’est très difficile pour moi de ne pas y penser quand il est près de moi.J’ai décidé de tenir ce journal pour partager mes aventures et mes fantasmes à qui veut l’entendre. Laissez-moi d’abord me présenter dans ce premier chapitre :J’ai très vite compris qu’une jeune fille pouvait se donner du plaisir seule et aller jusqu’à l’orgasme avec de la technique. J’ai commencé très jeune, en cinquième de mémoire à sextoter avec des amis. Il m’arrivait de mouiller et de commencer à me toucher, sans parvenir à mes fins… J’ai rapidement continué dans mon bain, et découvrant les bienfaits de la douche et autres objets et jouets de la salle de bain. C’est dans cette baignoire que j’ai joui la première fois. Je jouais à l’époque avec la jambe du Ken de ma petite sœur. (Elle jouait aux Barbies dans son bain.) J’avais réussi à déclipser la jambe de l’homme pour m’amuser avec sa cuisse, partie la plus épaisse du membre… Cela ne devait pas dépasser deux doigts, mais proportionnellement à mon corps de jeune adolescente, bursa escort c’était suffisant comme premier sextoy. En grandissant, j’ai commencé à utiliser des échantillons de gel douche et shampooing disponibles dans certains hôtels. Ils ne sont pas très longs certes, mais bien plus épais que la jambe de ce pauvre Ken, que j’avais fini par totalement démembrer. Mon petit trou, en fait les deux, ce sont très vite faits à ce changement de taille, et le préféraient même… Je le prenais souvent entièrement dans mes fesses.M’étant séparée de mes amis avec qui je sextotais, je n’avais plus rien pour stimuler mon imagination. J’ai commencé à surfer son Internet et découvrir tout ce qui est réalisable par un homme et une femme. Je me suis souvent laissée aller sur des vidéos lesbiennes, qui sont plus douces et sensuelles et qui heurtaient moins la sensibilité de la jeune demoiselle que j’étais. Je salivais d’avance et rêvais de me faire lécher comme je le voyais. Je savais déjà que j’adorerais cela.Ensuite, je suis tombée plusieurs fois sur des vidéos de double pénétration, qui m’ont beaucoup excitée. J’avais l’impression de sentir les deux bites en moi se frotter. C’est à ce moment-là que je me suis initiée à la pratique anale. Dans mon bain, pendant que la douche chatouillait mon clitoris. J’étais tellement excitée que je me mettais parfois jusqu’à trois doigts à seulement 14-15ans.Un jour où je n’arrivais pas à me détendre assez, j’ai essayé de prendre une noisette d’après-shampooing escort bursa dans mes doigts. Je savais qu’il contenait de l’huile d’avocat et karité, et cela a fonctionné. Depuis, pendant une longue période, c’était devenu un rituel de me toucher, devant et derrière avec une sorte de lubrifiant.Je passais de plus en plus de temps sur internet, à découvrir les plaisirs du SM, cette manière de repousser ses limites, à prendre sur soi pour se contrôler m’a toujours impressionné. J’avais très envie de l’essayer, mais personne à l’horizon.Je suis sortie avec mon premier Amour à l’aube de ma dix-septième année. J’avais accumulé tout ce désir et cette envie d’essayer toutes les pratiques pendant presque quatre années de mon adolescence. J’étais toute sensible dès qu’il posait sa main sur moi. N’importe lequel de ses gestes me faisait vibrer et me donnait la chair de poule. Je me tortillais et me cambrais à chaque câlin, l’invitant, plus ou moins consciemment à être plus entreprenant, à aller plus loin.Un jour, alors que nous étions dans un parc, je lui chuchotais que j’avais très envie de le gouter. J’étais alors pratiquement inexpérimentée, dans un lieu public, à le prier de bien vouloir défaire sa ceinture. Nous nous sommes mis au milieu des bambous, à l’abri des regards, sur le côté d’un chemin pour se faire un câlin torride. Nous voyions les enfants et les personnes âgées passer devant nous, sans qu’elles puissent se douter de notre présence. Je commençais mon travail en l’embrassant bursa escort bayan avec envie dans le cou, lui mordillant et suçotant sa peau… Je devenais folle à l’idée d’être en public, que l’on puisse nous surprendre, c’est extrêmement excitant. Je l’ai vu quand il a dégrafé mon soutien-gorge et a commencé à caresser mes seins. J’étais déjà toute émoustillée, mais j’ai craqué à ce moment et j’ai ma main s’est retrouvée en quelques secondes autour de son sexe si doux. Je lui ai dit que je voulais qu’il caresse ma bouche avec, que je voulais lui faire des bisoux… le désir et l’envie m’ayant rattrapée, je l’ai pris dans ma si petite bouche instantanément. Je ne pouvais pas m’en empêcher, j’en avais envie depuis tellement longtemps. Je le caressais de ma langue et de mes mains, délicatement puis avec de plus en plus de fougue ; je voulais contrôler son plaisir. Je me suis appliquée pendant de longues minutes, j’avais peur de mal faire, n’ayant pas d’expérience dans ce domaine, mais j’ai redoublé d’efforts en aspirant bien fort son gland et m’aidant de mes mains. J’ai su que je ne m’étais pas trop mal débrouillée quand il m’a annoncé qu’il allait bientôt jouir. Il a été très surpris en voyant que je ne me retirais pas. Je voulais le gouter, le sentir venir dans ma bouche, toute sa jouissance, sa chaleur humaine.Je lui ai rappelé que je l’aimais avant d’avaler.Cela fait maintenant plusieurs années que nous sommes ensembles, et il a très vite compris que j’avais un très grand appétit sexuel et qu’il fallait me contenter. Nous avons réalisé certains de nos fantasmes, pas tous encore, et je me ferai un plaisir de vous les raconter en détail dans mes prochains chapitres.Bisoux bisoux,Amanda

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort diyarbakır escort rize escort urfa escort yalova escort antep escort hatay escort haymana escort ağrı escort giresun escort batman escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort porno izle canlı bahis canlı bahis canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort sakarya escort webmaster forum escort izmir aydın escort porno izle kocaeli escort kuşadası escort kütahya escort lara escort malatya escort manisa escort maraş escort mersin escort muğla escort nevşehir escort adapazarı travesti