İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Lilly et sa famille. (3)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Lilly et sa famille. (3)Chapitre 3 : Lilly et son cousin DanyDe son côté Christine n’a pas très bien dormi. Mais ce n’est pas d’excitation, peut-être un peu, mais pas la seule raison. Après avoir passé presque toute la journée à baiser avec Jacques de toutes les façons possibles, la transformant en une véritable salope, elle comprend maintenant l’ampleur de ses besoins sexuelle. Il fut un temps, avant que leur fils soit né, Paul, son mari, répondait à tous ses besoins. Mais depuis ce n’est plus le cas.La libido de Christine s’est libérée après avoir vu son beau-frère baiser sa fille, sa nièce, et elle a utilisé cette situation pour obtenir de lui ce qu’elle avait envie ! Sa belle bite ! Mais forniquer avec un membre de la famille c’est tellement dangereux ! Et quel merdier si Paul ou Marie venait à le savoir.Christine décide qu’elle ne peut pas se laisser aller comme ça et ce qui s’est passé doit rester un souvenir fantastique.Pour sa part, Lilly se réveille en pensant à ce qu’elle a dit à son père. Elle veut essayer la sodomie malgré la taille et l’épaisseur de la bite de son père. Elle est une accro de la bite à son papa, voir fanatique, et ça ne la dérange pas du tout. Elle a fourni tellement d’effort pour en arriver là, qu’elle ne va pas s’arrêter maintenant et comme elle lui a demandé hier soir, elle arrivera à se faire enculer par son papa d’amour.Plus tard Jacques s’est faufilé dans la cuisine. Après avoir pris sa douche avec Lilly qui l’a caressé mais laissé en plan, il est excité comme l’enfer. Sa bite est dure comme un roc et il a du mal à la cacher dans son jeans. Ses couilles sont tellement pleines qu’elles lui font mal. Regardant sa femme il est heureux qu’avec elle, ses relations sexuelles sont reparties grâce à Lilly et la voyant penchée sur la table de la cuisine il se faufile derrière elle, saisi ses hanches, et presse sa verge palpitante contre le bas de son cul. Tout d’abord Marie ne bouge pas et Jacques entend un petit gémissement s’échapper de ses lèvres, mais quand ses mains glissent vers le haut de son corps, en soulevant sa robe noire, pour prendre ses seins, elle se dégage prestement.- Pas maintenant, Jacques ! Je suis occupée et nous ne sommes pas seuls ! Rejoins plutôt mon frère et sa femme qui se prélassent dans le Jacuzzi. Ça te calmera !Dit Marie en les montrant de la tête par-delà la fenêtre.Sa queue un peu moins visible, il saute dans le jacuzzi avec son beau-frère et son épouse Christine. Paul, encore bien conservé pour son âge, ne semble pas remarquer la légère tension entre sa femme et Jacques. Un peu plus tard, Marie surgit et dit.- J’ai besoin d’aide pour faire les courses et porter les paquets lourds.Jacques s’apprête à sortir du bain voulant s’éloigner de la tentation que dégage Christine avec son bikini qui cache tout juste ses gros seins, mais Paul le retient.- Je vais venir avec toi, sœurette. Jacques, reste là avec Christine. Moi je vais profiter de ma sœur. On ne se voit pas souvent.Jacques veut refuser mais Paul, en sortant de l’eau, ajoute en rigolant- Et soyez sage tous les deux !Le frère et la sœur partis en course, Christine et Jacques se retrouvent dans des circonstances semblables à celle d’hier ou leurs attirances sexuelles se sont concrétisées par une baise mémorable.La bite de Jacques est vite devenue toute raide et dure, rien qu’en fixant ses seins qui ballotte sur la surface de l’eau. Christine sent ses tétons s’allonger et durcir et ça se voit ! Tous deux ont de nouvelles pulsions incontrôlables et l’envie de baiser l’autre.- Regarde… Christine… Dis jacques en remontant son bassin pour faire émerger son périscope à tête chercheuse.- Je vois bien ! Et je ressens la même chose ! Répond –elle du tac au tac en soulevant ses seins pour bien faire pointer ses tétons.Une vague de soulagement balaye la surface de l’eau, les bonnes résolutions s’envolent et ils se retrouvent dans les bras l’un de l’autre pour un gros câlin et un baiser passionné.Christine sent sa tige d’acier se placer sur son pubis et lui ses seins contre sa poitrine. Jacques s’apprête à baisser le slip de Christine quand…- BONJOUR ! Je suis à la maison ! Il y a quelqu’un ici ?Lilly vient de rentrer !- Merde! Crie Christine en sortant de l’eau, les seins à l’air. Elle saisit une serviette et disparaît à l’étage. Une seconde plus tard, Lilly arrive dehors et trouve son père assis dans le jacuzzi.- Ai-je interrompu quelque chose ?Demande –t-elle à son père en clignant de l’œil.Jacques regarde sa fille vêtue d’une robe similaire à sa femme, mais celle de Lilly est beaucoup plus courte et dévoile une bonne partie de ses belles cuisses. Dans sa position il voit même un petit bout de slip noir.En haut, ses seins fermes tendent le tissu à en faire presque éclater les boutons.- Heuuu, non rien… je t’ai dit qu’il ne se passera plus rien avec ta tante et moi. Ce que tu as vu hier était un accident…- Ah…Tu veux dire… quand je t’ai surpris en train d’enculer ma tante et lui remplir le cul de ton foutre brûlant… ?Répond Lilly, en mordillant sa lèvre et passant sa langue dessus pour ensuite lui sourire en jouant les l****as perverses.Jacques se dit bahis siteleri qu’il faut qu’il sorte de là rapidement, mais elle continue.- Alors pourquoi tu prendrais son cul et pas le mien, papa ?Demande-t-elle en se tournant et, se penchant très lentement. Sa robe remonte vers le haut et lui dévoile la courbe de son cul, ses fesses désirables avec son string coincé dans sa raie.Elle se retourne pour voir son père la bouche ouverte mais Lilly sait que ce ne sera pas aussi simple que ça.- OH, excuse-moi, papa chéri, cette robe ne cache vraiment rien !Et Lilly retire la robe par-dessus sa tête, révélant qu’elle ne porte aucun soutien-gorge !Elle caresse ses jeunes seins avant d’entrer dans l’eau.- Ça va, papa ? Tu te sens bien dans l’eau ?Dit-elle en balançant ses seins avec ses mains en coupe.- Arrête Lilly…il faut être sage…on verra plus tard…- Ne me dis pas que tu n’as pas envie, papa…Dit-elle en s’asseyant sur ses genoux et pressant son cul rebondi contre la grosse bosse dans son slip. Elle sent la bite de son père palpiter à travers le tissu.Jacques ne sait où mettre ses mains. Il a envie de saisir ces jeunes seins fermes et de les caresser mais aussi de prendre sa fille par ses hanches pour écraser son corps sur sa queue tendue.Non ! Il faut qu’il arrête de baiser toute les femmes de sa famille !Dans un effort surhumain, il repousse Lilly, se lève sans cacher l’érection énorme qui déforme son slip et, le cœur battant, il s’enfuit dans la maison.Lilly assise dans l’eau n’en revient pas ! Elle a réussi à l’exciter et son père a quand même résisté ! Il va falloir qu’elle change de tactique !Plus tard dans sa chambre elle entend sa tante Christine parler au téléphone,- Bien sûr, mon fils, tu peux venir nous rejoindre, j’en suis heureuse.- “……”Si ta copine a rompu avec toi, c’est qu’elle ne te mérite pas. Et c’est génial de t’avoir avec moi.- “……”- Tu n’es pas loin…Vingt minutes ? OK, à tout de suite mon chéri. Je t’aime Dany.Christine raccroche le téléphone, heureuse que son fils les rejoigne pour les vacances, même si c’est juste parce qu’il vient de rompre avec sa petite amie du moment. Elle ne comprend pas pourquoi, d’autant que d’après ce qu’elle a entendu, Dany a l’air très bon au lit.Elle se souvient des gémissements et des cris de plaisir de sa petite amie, du lit qui grinçait pendant des heures, lorsqu’elle entendait à travers la cloison, son fils baiser sa copine et qu’elle aurait bien voulu être sa place.Elle s’assied sur le lit, retire son bikini, et ne peut s’empêcher d’écarter les cuisses, de plonger 3 doigts dans sa chatte trempée, en imaginant son fils défoncer la chatte de cette jeune fille comme Jacques a fait avec elle.Lilly, qui s’est faufilée par le balcon à la fenêtre de sa chambre, les yeux écarquillés, regarde sa tante se masturber gaiement, juste après avoir parlé avec son fils Dany. Lilly n’a jamais fait l’amour avec une fille avant sa mère, mais elle regarde, excitée, sa tante qui se doigte de plus en plus vite en pensant sûrement que c’est son fils qui la baise !Elle mouille d’ailleurs en imaginant son cousin sur sa mère et se dit que si elle ne peut plus avoir la bite de son père, elle pourra s’occuper de celle de son cousin Dany, puisqu’il n’a plus de petite amie.Elle regarde sa tante qui prend de plus en plus de plaisir et elle fait comme elle avec ses doigts et elle ne tarde pas à mouiller son slip. Elle n’a aucune idée depuis combien de temps elle observe sa tante, mais ses gémissements deviennent de plus en plus fort.Tout d’un coup la sonnette de la porte d’entrée retenti.C’est Dany. Il est déjà là ! Lilly voit sa tante sursauter et se diriger vers la porte en attrapant une serviette pour cacher son corps. Elle file vers sa chambre et se demande si sa tante la aperçue.Christine arrive en bas des escaliers pour apercevoir son fils qui vient d’entrer.Dany est plus grand qu’elle et le sport qu’il pratique le tient en forme athlétique. Elle le déshabille presque des yeux avant de lui dire.- Salut Dany ! T’es déjà là !- Heu…maman…tu veux peut-être que je sorte et que tu…Il faut une seconde à Christine pour comprendre ce que son fils veut dire, mais quand elle comprend elle devient toute rouge. Un de ses seins est complétement visible et en plus son téton est bien tendue et tout dur ! Et en plus, la serviette ayant glissée, elle dévoile la moitié d’une hanche et de toute une jambe !- Désolé…Dany. Je suis tellement heureuse de te voir.Dany doit admettre, même si c’est sa mère, elle est canon ! Il ne l’a jamais vraiment remarqué avant, mais ses amis lui ont souvent dit combien ils aimeraient bien se retrouver au lit avec elle. Il se demande si c’est parce que sa petite amie l’a laissé tomber et qu’il est en manque de sexe, ou la forte odeur d’excitation qui semblait venir de sa mère, mais pour la première fois, il voit sa mère comme une femme sacrément chaude.Voir l’un de ses gros seins, apparemment toujours bien ferme, avec un long téton gonflé, ça active les hormones males d’un jeune homme au mieux de sa forme et qui vient de se faire jeter par sa petite copine.- Pas de soucis, maman.Mais il se demande si elle canlı bahis a remarqué son temps de réflexion avec ses yeux sur son corps.- Il fait beau dehors. J’ai envie de prendre un peu de repos et de faire une bronzette.-Vas-y Dany. Il n’y a personne à la maison à part moi et ta cousine Lilly. Moi je vais aller prendre une bonne douche et ensuite je te préparerais quelque chose à manger.A ce moment, Lilly redescend des escaliers. Dany n’est pas le seul à perdre la parole. Christine regarde ouvertement sa nièce, qui s’avance en balançant ses hanches, très sexy dans une mini-jupe ultra courte qui dévoile par instant un string vert électrique et un top qui cache tout juste son petit haut de bikini.Les jeunes seins bombés de Lilly sont tous juste retenus par de minuscules triangles et risquent de s’échapper alors qu’elle marche vers sa tante et son fils. Tous deux, la bouche en cul de poule, la détaille de bas en haut, en passant par la belle courbe de son cul visible sous la jupe verte.Christine et Dany mettent quelques secondes à reprendre leur esprit. Ils ne savent quoi dire, mais Dany peut sentir un souffle d’excitation qui s’accrut quand il regarde sa mère grimper l’escalier pour aller prendre sa douche. Son sexe est mis à rude épreuve dans son short et il ne sait plus si c’est à cause de sa cousine, que ça ne semble pas déranger, ou de sa mère qu’il découvre si désirable.Du coup, dès que les fesses de sa mère ont disparues en haut de l’escalier, il se précipite dehors à la recherche de sa chaude cousine. Il se fiche bien du piquet de tente qui déforme son short car il est fier de son corps et de ses attributs et aime quand une femme le regarde.Il trouve Lilly assise sur une des chaises longue avec un livre. Ses jambes croisées au niveau du genou, un petit triangle de couleur vert électrique est visible. Une autre chaise longue est à côté d’elle et il va s’allonger dessus.Lilly essaye de ne pas regarder ouvertement la grosse déformation du short de son cousin, mais putain…il doit en avoir une grosse ! Peut-être pas tant que son père, mais pas loin. Le fait qu’il ne semble pas gêné par son érection la pousse à jouer avec lui.- Tu ne crois pas que tu devrais cacher ça devant une jeune fille ? Dit-elle en souriant.Dan sourit aussi, et il a le sourire si charmeur que Lilly pense qu’il est prêt à jouer ce petit jeu avec elle.Sa chatte, malgré qu’elle ait suintée toute la journée, vibre tout à coup un peu et trempe son String.- Hé, quand quelque chose est beau à regarder… pourquoi le cacher…Dany sourit et joue le jeu pour taquiner sa jeune cousine. Il voit bien qu’elle commence à s’agiter et s’exciter car ses tétons commencent à pousser le tissu des petits triangles de son haut de bikini !Lilly d’ailleurs ne s’en cache pas. Elle est très excité par son cousin et elle a besoin d’une bite bien dure, et vite ! Elle se lève à côté de son cousin pour s’étirer et ajouter avec un sourire des plus espiègles.- Eh bien pourquoi ne pas me montrer cette chose dont tu sembles si fier !Dan ne va pas se faire battre à ce petit jeu surtout que ses hormones sont en ébullition et qu’il a besoin de se soulager.- Eh bien…je ne voudrais pas trop exciter ma jolie cousine… surtout si je n’ai rien de beau à voir en retour ?Son sourire s’est transformé en moue interrogative mais il se doute que Lilly n’en montrera pas plus que ce qu’elle dévoile déjà.Il ne s’attendait sûrement pas à ce qu’elle va faire.Lilly accroche ses doigts sous les triangles couvrant ses seins et d’un seul coup, les tire sur le côté !- Je ne suis pas si prude que ça !Dan fixe, la bouche ouverte, les beaux seins de sa jeune cousine, qui se balance légèrement devant ses yeux écarquillés. Plantés haut sur sa poitrine, ils le défi ouvertement, ses tétons durs se détachent, ne demandant qu’à être sucés.Il sent sa queue battre sous la pression de son sang qui afflue dans son sexe et ses couilles gonflent à vue d’œil !Elle est si chaude et si désirable.Lilly s’étire en levant ses bras pour bien faire ressortir sa jeune poitrine et redresser ses longs tétons. Elle a même l’impression que son jus de chatte en chaleur commence à couler sur ses cuisses !Dany jette rapidement un coup d’œil vers la maison. Lilly se doutant qu’il est inquiet de la proximité de sa mère, le rassure.- Détends-toi, elle prend une longue douche. Rappelles-toi.Et Lilly pense qu’elle finit de prendre son plaisir, avec ses doigts ou autre chose, précédemment interrompu par l’arrivé de son fils. Elle presse ses seins l’un contre l’autre et ajoute.- Aller ! Montre-moi ce que tu caches la dessous !Le cœur de Dany bat maintenant la chamade, et il ne peut plus reculer. En a-t-il envie d’ailleurs…en dehors que c’est sa cousine…Soulevant un peu son cul il retire short et slip et les jette par terre.Les yeux de Lilly s’agrandissent lorsque qu’une belle bite, bien raide, bien longue, lui saute à la figure. En fait, peut-être pas aussi longue que celle de son papa, mais plus épaisse, avec un beau champignon écarlate.Elle bave presque d’envie et n’hésitant plus une seule seconde elle saute sur les genoux de Dany, son cousin. A cheval sur lui, d’un geste rapide, güvenilir bahis elle tire son String trempé sur le côté et enfonce la queue de Dany dans sa chatte dégoulinante.Dan est complétement estomaqué ! Ça s’est passé tellement vite qu’il n’arrive pas à croire que sa bite se trouve enterrée à l’intérieur de la chatte étroite et dégoulinante de jus de sa cousine. Ils poussent tous les deux un long gémissement de plaisir lorsque Dan vient frapper le fond de la chatte de Lilly.Lilly avait envie de se faire baiser toute la journée et maintenant sa chatte est étirée, déformée, mais comblée par l’épaisse queue de son cousin. Après avoir passé des jours à baiser avec son père, elle n’a plus aucune inhibition pour se faire baiser par son cousin, à sa place.Elle reste assise sur lui, bien empalée sur ce pieu de chair, appréciant ce sentiment de plénitude et cette merveilleuse sensation que lui procure maintenant une belle bite dans son vagin.Elle se rend compte qu’elle est devenue accro au sexe, mais c’est si bon ! Et ça met ses sens en ébullition.Dany glisse ses mains sous les fesses de sa cousine, et sachant que c’est malvenu de baiser quelqu’un de sa famille, il s’en fout et veut profiter de cette superbe pouliche et baiser cette salope de Lilly. Il l’incite à monter et descendre sur sa bite tendue pour la sentir le mieux qu’il pourra.Lilly sent son envie et l’accompagne rapidement dans sa fureur de baiser. En quelques secondes, ils baisent comme des animaux sauvages. Dan sent son orgasme approcher rapidement car la chatte de sa cousine est tellement serrée et chaude et il n’a pas eu de rapports sexuels depuis plus de 3 jours. Lilly commence à gueuler quand il s’enfonce de plus en plus rapidement en elle, et que son pieu lui laboure son conduit d’amour en frappant son utérus à chaque fois.Elle est tellement en manque depuis ce matin et tellement excitée, qu’elle lâche prise et son corps explose sous un violant orgasme.- Ooooohhhhhhhh, Putaiiiinnnnnnn ! OOOuuuuuuuiiiiiiiiii…Crie-t-elle quand elle se laisse tomber pour la dernière fois sur ce joujou magique en serrant Dan avec ses cuisses. Sa chatte se spasme sur la bite de Dany qui lui aussi ne peut plus se retenir et lâche son jus dans le fond de la chatte de sa cousine. Il sent en même temps la cyprine chaude de Lilly éclabousser sa bite pendant qu’il éjacule de grands jets de sperme et il se dit qu’il n’a jamais connu un orgasme aussi fort !Ils jouissent longtemps ensemble avant que Lilly ne s’effondre sur son coussin, sans forces, mais heureuse et comblée.Dany reste sans voix, il vient d’avoir un long et incroyable orgasme et il l’a eu avec sa jeune cousine !Lilly halète et sent qu’il a apprécié autant qu’elle. Et avant qu’il ne dise quoi que ce soit.- Ne pense surtout pas que ce que l’on vient de faire est mal et interdit. Souffle-t-elle dans son oreille, et ajoute.- J’ai vu mon père baiser ta mère comme un fou il y a peu de temps !Lilly sent d’un seul coup la bite de Dany se redresser dans sa chatte pour la faire frissonner et lui redonner envie de sa grosse queue…*******************************Pendant ce temps, Paul, dans sa voiture, pense aux derniers événements arrivés dans sa famille. Sa queue est presque toujours en érection quand il est près de ses 3 femelles chaudes qu’il peut baiser au gré des occasions. Sa fille, sa belle-sœur et sa femme.Malgré son envie de prendre de bonnes résolutions et de ne plus tremper sa queue en famille, il n’arrête pas de penser à sa fille qui lui a encore offert sa jolie poitrine, et le reste, dans le jacuzzi il y a peu de temps et il s’en est fallu de peu qu’il ne la saute une nouvelle fois. Faut dire que sa fille ne fait rien pour arrêter cette i****te qui les excite tous les deux.Et voilà qu’il se fait surprendre par sa fille entrain de baiser sa belle-sœur à couilles rabattues ! Et en plus il l’enculait comme un sauvage !Rien qu’à regarder sa belle-sœur sa libido se réveille comme avec sa fille. Il faut à tout prix qu’il arrête cette perversion sexuelle et qu’il mette un terme à ses relations i****tueuses.Il aime sa femme, d’autant plus que son besoin de sexe est revenu depuis que sa fille les a convaincus que tous les deux ont besoins d’un coup de pouce pour booster leur libido et pour son propre épanouissement sexuel.Sa fille adore sa grosse bite et il en est fier. Il éjacule de grande quantité de sperme, sa femme n’apprécie pas toujours mais Lilly et maintenant Christine, aiment ça plus que tout ! Quel dilemme !Sans se rende compte, il se retrouve au bord d’un lac ou il venait étant jeune, avec sa future femme Marie, batifoler et surtout lui peloter ses gros seins et doigter sa jeune chatte.En y repensant, sa main se faufile dans son short pour frotter sa bite épaisse, tendue, quand tout d’un coup, il croit entendre un cri…un cri de plaisir.Regardant autour de lui il aperçoit, pas très loin, de l’autre côté de ce petit lac, le capot d’une voiture caché par les buissons au bord du lac. Fouillant dans sa broîte à gants, il prend ses jumelles et avec un large sourire, il peut apercevoir un couple qui baise. L’homme aux cheveux blond a couché la fille sur le capot et la prend par derrière. Ajustant plus finement la netteté des jumelles il n’en croit pas ses yeux ! La femme qui se fait prendre comme une catin… c’est Marie ! Sa femme ! Et l’homme… c’est Paul ! Son frère !A suivre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort atasehir escort sakarya escort sakarya escort gaziantep escort aydınlı escort maltepe escort izmir escortlar malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort izmir escort bayan izmir escort izmir escort pendik escort gaziantep escort ensest hikayeler bahçeşehir escort izmir escort maltepe escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort kayseri escort canlı bahis canlı bahis canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort webmaster forum